L’Etat doit récompenser les acteurs de santé pour la qualité des soins qu’ils prodiguent

Article le

Dans tous les métiers de services, le choix du client se fait a priori en toute transparence, en fonction d’un prix d’achat comparé à la qualité des prestations attendues. L’économie de la santé n’est certes pas un secteur marchand, mais en tant que métier de service, elle ne déroge pas à cette règle. Or, le secteur a cette particularité que le prix des prestations hospitalières est totalement fixé par l’Etat.

L’Etat doit récompenser les acteurs de santé pour la qualité des soins qu’ils prodiguent

Découvrez l'interview de Pascal Roché, directeur général de Ramsay Général de Santé dans les Echos.fr

Article précédent

Le casse-tête du contrôle des dépenses à l'hôpital

La réduction des dépenses de santé sera l'un des enjeux de la prochaine campagne présidentielle. Afin de mieux sensibiliser les médecins à l'impact financier...

Article suivant

Sondage Odoxa

Hôpital : la qualité des soins, plus importante que la proximité pour les Français